Madame, Monsieur,

Notre groupe de 12 élus, représentant différentes sensibilités de la gauche, provenant de territoires urbains, péri-urbains et ruraux, est heureux de vous accueillir sur ce site. Vous y trouverez les informations utiles à l’avancée de vos projets.

Nous faisons valoir notre point de vue avec pragmatisme : nous exprimons nos désaccords sans hésiter à appuyer les projets de bons sens.

Avec la loi NOTRe, qui a fait l’unanimité des groupes politiques à l’Assemblée Nationale et au Sénat, les compétences de chaque collectivités sont désormais clarifiées. Pour nous, et au regard de la situation financière critique, atypique du Conseil départemental, il est urgent de se recentrer véritablement sur son cœur de métier (solidarités, routes, collèges, pompiers …) en supprimant tout doublon et en décloisonnant ses politiques sectorielles. Voilà le sens de nos remarques et propositions.

Nous sommes aussi des élus de proximité, soucieux de faire avancer les dossiers sur nos cantons respectifs. A travers ce site, vous pourrez retrouver les éléments propres à l’action de chacun, ainsi que les modalités pour nous contacter.

Bonne visite,

Grégory BLANC

Président du groupe de gauche

Le groupe

 Actualité à la une

Bienvenue à Jean-Luc Poidevineau

André Marchand, conseiller départemental depuis 17 années a remis sa démission en février dernier. Son remplaçant, Jean-Luc Poidevineau lui succède désormais. Il est le binôme de Sophie Foucher-Maillard sur le canton Angers 5.

Jean-Luc est également adjoint municipal à Ecouflant. Actuellement retraité, il est éducateur spécialisé de formation et a exercé pendant 25 ans à l’Union Départemental des Associations Familiales, notamment en tant que responsable de l’antenne Angers sud et responsable du pôle action sociale.

 

Pour prévenir et agir, effaçons les frontières entre médical, médico-social et social

Le Département a la responsabilité de la prévention de la perte d’autonomie, de l’accompagnement quotidien des personnes en situation de handicap, de l’assistance socioprofessionnelle des personnes précaires, de la PMI… Pour toutes ces compétences, les complémentarités avec les services sanitaires de l’Etat sont fortes.
Afin de répondre aux besoins des habitants et d’accompagner la personne dans sa globalité, nous avons besoin de décloisonnement et de proximité. Concevons des actions territoriales partagées.

Le 16 avril, le directeur régional de l’ARS a présenté le schéma régional de santé 2018-2022 aux conseillers départementaux. Nous l’avons interrogé :
# sur l’adaptation de la politique sanitaire notamment dans les quartiers prioritaires,
#  sur la carte sanitaire et les coopérations entre hôpitaux locaux et CHU d’Angers,
# sur la prise en charge commune des enfants confiés à l’aide sociale,
# ainsi que sur l’avenir de l’EHPAD de Montreuil-Bellay.

Et nous avons émis des propositions :
Par exemple, pour les personnes âgées, simplifier la prise en charge des personnes vivant à domicile est une nécessité. Expérimentons un forfait « domicile », conjuguant aide médicale et APA, avec un même guichet, à l’image de ce qui existe en EHPAD ! Créons un fonds de soutien solidaire pour aider les associations locales d’aide à domicile à développer de nouveaux services innovants !

Retrouvez toutes les interventions des élus du groupe divers gauche, lors de la session départementale du 16 avril 2018 ICI

Les élus

Restez connectés